Aller au contenu principal
En partenariat avec Allianz
L'investissement locatif, grand perdant du PLF 2018
03 Octobre 2017

Le gouvernement a présenté hier le projet de loi de finances 2018. De nombreuses réductions d'impôt sont prévues : allègement de l'impôt sur les sociétés, baisse des cotisations sociales des salariés, hausse de la prime d'activité... Cependant, l'investissement locatif semble être le grand perdant de ces mesures. Il souffrira de la hausse de la CSG sans pouvoir bénéficier du Prélèvement Forfaitaire Unique que le gouvernement prévoit de mettre en place pour les revenus issus des dividendes, des intérêts ou des plus-values de cession d'actifs. Et la transformation de l'ISF en IFI aboutira à ce que le patrimoine immobilier devienne le seul actif assujetti à une taxation sur le patrimoine.

Comment continuer à investir en immobilier dans ces conditions? L'investissement en nue-propriété est assurément l'une des réponses. Il permet d'échapper à la fiscalité sur les revenus fonciers. Pour un bien donné, il peut aussi permettre de payer moins d'ISF durant toute la durée du démembrement. De nouveaux avantages à considérer pour des investisseurs soucieux de préparer leur retraite. 

Pour une question, un conseil ou une étude personnalisée,
Contactez nos Consultants Experts