Aller au contenu principal
En partenariat avec Allianz
Vendeurs / A quelle réforme des retraites devez-vous vous attendre ?
04 Juillet 2018

L'Express du 2 juillet consacrait un article de fond sur les ambitions de la grande réforme des retraites en cours de préparation.

Retrouvez ci-dessous un extrait de cet article (l'article complet est disponible ici).

  • D'où viennent les tensions sur les retraites ?

La hausse de la CSG et les récents débats sur les pensions de réversion ont ravivé les étincelles du débat sur les retraites. Alors que 74% des Français pensent que leur retraite n'est ou ne sera pas suffisante pour vivre correctement, le gouvernement planche déjà sur un rééquilibrage du système de cotisations. En effet, en 1975, 13 millions de Français cotisaient pour environ 4 millions de retraités. Aujourd'hui, le rapport s'est détérioré : 18 millions d'actifs cotisent pour 16 millions de retraités, soit une division par 3 du rapport cotisants/retraités. De là découlent les difficultés financières des caisses et complémentaires de retraites. Les régimes spéciaux et des fonctionnaires ont par exemple versé en 2016 82,6 milliards de pensions contre seulement 41 milliards de cotisations perçues. Cela explique donc la volonté de Macron de réduire les déficits des caisses et complémentaires de retraite.

Outre la dégradation du rapport cotisants/retraités, 7 Français sur 10 considèrent que le système de retraite est injuste et inefficace. Ce système se compose de pas moins de 35 régimes qui fonctionnent tous différemment. Pour remédier à cela, le gouvernerment souhaite réduire le nombre de régimes et harmonsier les systèmes de cotisation. 

  • Quelles solutions sont envisagées ? 

Le gouvernement est encore incertain sur la direction à prendre. Un premier cas de figure pourrait être de fusionner les régimes spéciaux et les régimes de base de la Cnav et de la Mutuelle sociale agricole. Un autre scénario envisageable serait de rapprocher le fonctionnement de l'Agirc-Arrco et du régime de base. Toutefois, il est fort probable que les règles de cotisation, en particulier la durée nécessaire, soient durcies au cours de la réforme car les scenarii évoqués ci-dessus ne permettraient pas de rééquilibrer les bilans des caisses et complémentaires de retraite.

 

 

Pour une question, un conseil ou une étude personnalisée,
Contactez nos Consultants Experts